Du mois de mars au mois de mai 2020, nous avons vécu confiné pour lutter contre la propagation du coronavirus. Bien qu'enfermé dans un environnement bien connu, notre maison, le quotidien est devenu très particulier. Il a fallu garder un rythme quotidien à peu près normal. Nous avons noté un léger laisser allé au niveau de notre style vestimentaire et notre hygiène.
Pour les collégiens et les lycéens les cours ont continué en partie à distance grâce aux plateformes numériques. Dans les entreprises la mise en place du télétravail c'est généralisé. Du temps est apparu pour retrouver des activités essentielles tels que la lecture, la cuisine,... L'accès au supermarché était une des seuls sorties autorisées.
Les réseaux sociaux, jeux en ligne, ont permis de garder le contact avec ses proches.
Après avoir bien rempli l'attestation de déplacement dérogatoire, nous étions aussi autorisés à sortir dans la limite de 1 heure, et dans un rayon de 1 kilomètre du domicile, pour faire un peu d'activité physique.
Comme tous les soirs depuis le début du confinement, tous les habitants du quartier, de leur fenêtre, applaudissent le personnel soignant en guise de remerciement pour leur dévouement. Nous avons passé les vacances de Pâques confinés à la maison. Et nous ne savions pas quand nous pourrions à nouveau partir en vacances. Le transport aérien a été à l'arrêt. Impressionnant.
Le 11 mai 2020, nous sommes arrivés au terme du confinement en France. Partagés entre l'excitation de sortir à nouveau et la crainte d'une reprise de la pandémie.
Que nous réserve l'avenir.​​​​​​​
Back to Top